retour |

           Wilfride Piollet
Née le 28 avril 1943

Après avoir fait ses premiers pas chez Irène Poppart, elle entre comme "petit rat" à l'école de danse de l'Opéra de Paris, à l'âge de douze ans.

Elle parfait sa technique auprès de Lioubov Egorova, Marguerite Guillaumin, Vera Volkova, Serge Peretti et Yves Brieux.

Maurice Béjart lui confie son premier rôle de soliste dans
Noces en 1965, puis elle est nommée Danseuse Etoile en 1969.

C'est dans
Etudes, au Palais des Sports, qu'elle étrenne son titre. A l'Opéra et dans le monde entier, elle interprète les grands rôles du répertoire classique (Giselle, Le Lac des Cygnes, La Belle au bois dormant, Coppélia…) avec, entres autres, Rudolf Noureev, Cyril Atanassoff, Fernando Bujones.

Elle forme avec Jean Guizerix un couple pour la danse et pour la vie qui s'ouvre aux créations contemporaines de Merce Cunningham, Lucinda Childs, Douglas Dunn, Andy DeGroat, Félix Blaska, Dominque Baguouet, Daniel Larrieu…

Elle se distingue dans les œuvres néoclassiques de George Balanchine, Jérôme Robbins, Serge Lifar, Roland Petit.

Depuis 1977, elle présente ses propres recherches parmi lesquelles Le Prince des bois, Huit danses hongroises, Renard, Lettera Amorosa, Dam'Oisel, Momerie

Elle crée Atys sous la direction de Francine Lancelot.

A la demande de la Cinémathèque de la Danse Française, elle donne une conférence dansée: Sur la Trace des Dames blanches.

Depuis 1989, année où elle est nommée Commandeur dans l'Ordre du Mérite, elle enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

En 1999, elle publie deux ouvrages autour de son enseignement: Rendez-vous sur tes barres flexibles et Barres flexibles aux Editions L'oiseau de Feu.

Depuis 2001, elle aborde le répertoire d'Isadora Duncan transmis par Madeleine Lytton.

Elle reconstruit certains grands ballets du répertoire (Coppélia...) et continue la création chorégraphique sous de petites formes (Le petit Atelier…).

En 2002, 2003 et 2004 elle est invitée au Japon et au Canada pour son travail de recherche.

En 2002 et 2003 elle est membre du réseau soutenu par le Ministère de la Recherche et la DMDTS du Ministère de la Culture et de la Communication: "Le Mouvement dansé: recherches pluridiscipli­naires et processus de création" de la Maison des Sciences de l'Homme et de la Société de l'Université de La Rochelle.

Elle est également membre du Laboratoire d'Anthropologie des Pratiques Corporelles (Labracor) Université Blaise Pascal (Clermont 2) Clermont-Ferrand.


Ouvrages publiés par Wifride Piollet

1988,  Parallèle, Editions L'Oiseau de Feu

1989,  Rendez-vous sur tes barres flexibles, Editions L'Oiseau de Feu. 

1989,  Barres Flexibles, Editions L'Oiseau de Feu.

retour |